Marche du 1er Mai 2014

Pour célébrer la fête de tous les marcheurs-travailleurs, j’ai décidé d’entreprendre une marche-lecture ultra « périlleuse ». J’ai acheté « Smart Enquête sur les internets » de Frédéric Martel, en format kindle, pour cette première.

J’ai pris pour vous quelques notes

  • 14H00 Départ : je pars marcher, lire et documenter cette expérience sur un terrain que je connais bien.
  • 14H02 Je commence la lecture…
  • 14H08  Un peu de pluie, il va falloir concevoir une cape pour protéger mon matériel des intémpéries… Quid des orages ? Vais-je finir foudroyé ?
  • 14H10 Je marche bruyamment sur des pommes de pins, difficile de les éviter. J’ai vraiment besoin de reprendre mon cadre qui est trop haut, et rien ne justifie de placer le clavier en position basse. Je n’ai pas encore mis au point le mécanisme qui me permettra de voir derrière l’écran pour une meilleure sécurité.
  • 14H12 Reprise de la lecture.
  • 14H14  Je marche entre les gouttes. Le harnais n’est pas très confortable. Je fais tomber une petite pièce en plastique par terre (je n’éprouve pas de difficulté pour me baisser et la ramasser).
  • 14H35 Je traverse une zone humide avec des flaques d’eau.
  • 14H40 Pause urinaire sans avarie, et oui il faut aussi penser à ça !
  • 14H47 J’écoute « India » de Coltrane (1961) . Le son est un peu trop faible, il faut que j’installe un vrai système sonore!
  • 14H49 Tiens, je viens d’accrocher la 3G (c’est rare). Je vais essayer de faire le premier Vine de ma vie.

  • 14H54 Coup de téléphone. Surprise ! Nous avons de la visite à l’improviste, je dois faire demi-tour et rentrer à la maison …
  • 15H01  J’ai lu 2% du bouquin…. Pardon @martelf ! J’essaie d’accélérer le rythme, je suis attendu.
  • 15H14 Ouverture d’xcode en marche rapide pour faire le malin !

withings-scmb

  • 15H20 Mon sponsor @Withings se rappelle à moi et me félicite d’avoir atteint mon objectif de pas. Je le soupçonne d’être un peu jaloux de l’application « Se coucher moins bête »
  • 15H30 Arrivée triomphale devant mes visiteurs un peu surpris…

Que conclure de cette expérience  ?

  1. Il est tout à fait possible de prendre des notes, de lire par intermittence, ou de twitter en pointillés.
  2. Mais il n’est pas envisageable, du moins en terrain inconnu, de se concentrer sur une tâche longue qui requiert une focalisation attentionnelle intense.
  3. L’ergonomie générale du bureau nomade doit être révisée (dimensions, fixations, port).
  4. Le mode écran transparent est obligatoire pour les zones délicates.
  5. Le contexte météo, la pluie, le vent, les orages et même la foudre doivent être pris en compte.

Je prépare un deuxième prototype pour un nouvel essai le week-end prochain.

 

 

About benoit Pereira da Silva

42 ans - marcheur travailleur, militant du mouvement, auteur logiciel et développeur ultra mobile.

1 comments

Une trackball serait sans doute plus adaptée. C’est fixe, donc ça prend moins de place. Vous avez un clavier petit, c’est pas mal. Un clavier Type Matrix + Bépo serait encore mieux pour l’ergonomie. Mais il faut être courageux et patient pour réapprendre à taper. Si vous êtes doué, ça va assez vite à réapprendre.

Mais une véritable solution serait de pouvoir parler au lieu de taper et de cliquer.

Bon courage pour votre recherche. De mon côté je vais essayer de travailler plus souvent debout.

Laisser un commentaire